mercredi 8 mai 2019

Supporter attentif

Le Président de l'IUG  accompagné du Chef d'établissement ISTA à sa droite et l'AD à gauche aux Jeux U à Dschang




JEUX UNIVERSITAIRES 22è




Ju 2019 : L’IUG fin prêt pour Dschang
Les différentes équipes qui représenteront l’Iug à Dschang, lors de cette 22ème édition des jeux universitaires sont aux derniers réglages.  Sur fonds du récent communiqué de la Fenasu limitant les migrations d’athlètes.

Sur l’aire de jeu du complexe sportif de l’IUG (Institut Universitaire Du Golfe De Guinée), les athlètes de l’établissement sont dans une séance d’entrainement intensive. Il manque même d’espace pour que les différentes disciplines puissent se mouvoir. Les entrainements débutent à partir de 15 heures, de lundi à samedi et exceptionnellement le dimanche. L’équipe féminine de football, sous la supervision du coach Sona double d’effort, car elle effectue un come-back dans la compétition. L’année dernière à Maroua elle n’avait pas pu disputer les jeux. « J’insiste sur le physique lors de mes séances d’entrainements. En plus de cela il y’a des entrainements spécifiques qui sont organisées en fonction des postes de jeux » nous dévoile le coach. Comme lui, le coach Hugo (Athlétisme) est aux derniers réglages. Il nous confit organiser des séances d’entrainements sur d’autres sites, compte tenu de la densité de son effectif.

Pour tester le niveau des différentes équipes, les coaches se livrent à des matchs amicaux et des compétitions préparatoires. Vendredi 12 avril au stade de l’université de douala, les équipes de football de l’Iug (masculine et féminine) se sont affrontés en matchs amical contre les deux sélections de l’université de douala. Un match nul du côté des hommes tandis que les dames se sont inclinés sur le score de 2 buts à 1. Une défaite qui « n’as pas découragé l’équipe, mais donner de la motivation pour la suite ». Rassure coach Sona. Le coach Bikai et sa délégation revient ce vendredi 12 d’un tournoi préparatoire à Yaoundé. Il ramène dans sa valise plusieurs médailles. Marissouk Patricia, a gagné la médaille d’or au 200 mètre et Djom Armel au 1500 mètres. Des réalisations qui pour le coach démontre « qu’ils sont prêts ». Quant aux poulains du coach Tsague Christian vainqueur des éditions précédentes, l’heure n’est pas au repos.  « Les séances d’entrainements se poursuivront jusqu’à la veille de la compétition » déclare t’il déterminé.

Le 26 mars dernier la fédération nationale des sports universitaire, informa aux différentes universités par communiqué, que désormais un athlète qui changerait d’établissement devra attendre deux ans avant de compétir. Une décision qui semble-t-il pouvais déstabilisait les équipes de l’Iug, d’autant plus que certaines disciplines sont touchées par cette disposition. Néanmoins, les coaches restent optimistes. « J’ai dû me défaire de 5 de mes joueuses sur qui je comptais. Mais puisque nous en avions accrédité un bon nombre, j’ai pu trouver des remplaçantes et le moral du collectif reste au beau fixe. Je pense qu’avec l’enchainement qui est prévu avant les jeux, la stabilité sera retrouvée ». Affirmait le 16 avril dernier, le coach de l’équipe féminine sur les antennes de la Voix du Golfe. La 22ème édition des jeux universitaires, se déroulera du 4 au 11 mai prochain à Dschang, Foumban et Bandjoun, une innovation de la Fenasu.

vendredi 22 mars 2019

HOMMAGE A MAMAN DIEUPE Christine


 A Bafang Banka du 16 au 17 Mars 2019






Présentation des voeux au PDG

Vivez en images la présentation des vœux au PDG Louis Marie DJAMBOU

 Dédicace du livre L'étoile sombre du Dr Kameni Désiré Marie




 Dr Kameni

L'auteur du roman" L'étoile sombre "





Appelez moi désormais Pr DJIAKO!                    
Discours de circonstance du PDG/IUG


Louis Marie DJAMBOU recevant le cadeau du personnel de l'IUG des mains de l'Inspecteur Général Sa Majesté SILLA

lundi 11 février 2019

JPO 2019. Le club informatique se déploie



JPO 2019. Le club informatique se déploie

Les journées portes ouvertes qui ont débuté le 06 février donnent l’occasion aux membres de ce club de faire valoir son savoir faire.
Il est 10 heures 30 minutes ce vendredi 8 février 2019. L’institut universitaire du Golfe de Guinée (IUG) depuis 3 jours déjà organise ses journées portes ouvertes (JPO) au sein de ses campus.  A l’intérieur de l’école supérieure de gestion (ESG), à quelques mètres du stade, se trouve le stand  du club informatique. On y trouve une banderole sur laquelle est mentionnée : «  l’informatique mère des sciences au service de tous », accrochée au mur du bâtiment B. 
A la façade principale, sont disposées des tables sur lesquelles sont posés 3 ordinateurs, 2 manettes de jeux et un refroidisseur de machine de couleur blanche. Derrière ces appareils, sont assis les membres  vêtus de t-shirt blancs sur lesquels est écrit IUG. Lloyd Njanga, étudiant de première année en informatique industrielle et automatique, président du club dit profiter avec ses membres des JPO pour montrer leurs compétences.
Pour y arriver, ces étudiants en informatique  industrielle et automatique, gestion des systèmes d’informatique, maintenance des systèmes informatique se sont outillés de plusieurs applications. «  Nous avons des applications très rares telles que Net-beans 8.2 dans le langage java qui permet de trouver les codes. Il y a aussi turbo pascal dans le langage pascal et sans oublier les autres » ; explique Rahman Betchem, membre du club. 

Dans ce stand, la plupart des services sont gratuits. « Il y a des services que nous offrons gratuitement comme les forfaits de 100 mégas et 50 sms (Short message service Ndlr) par jour. Mais, les logiciels et applications téléchargeables sur playstore sont payants. On peut les vendre même à 200 FCFA. » ; Relate le président dudit club. Les membres du club disent réduire le prix de ces applications à cause de la situation financière des étudiants.
La gratuité des 50 sms et 100 Mo font preuve de la performance de ces étudiants dans la maîtrise de l’outil informatique. Selon Dimitri Tiegom étudiant de deuxième année en maintenance des systèmes informatique (SMI), les messages  et mégas sont rechargeables après 24H à travers le réseau Orange Cameroun. « Un réseau n’est jamais totalement sécurisé, le plus haut point de sécurisation d’un compte est de 99% et le reste de 1% libre peut être hacké « piraté » soutient t-il. Les membres du club se mobilisent depuis lundi formant les groupes de 2 ou 3 personnes pour conduire les élèves et visiteurs vers leur stand. Sur place, 4 des leurs y sont pour répondre aux éventuelles questions des visiteurs . Bergaud Balogog et Noél  Epe élèves de terminal D au lycée bilingue du Génie militaire laissent entendre qu’ils ont parfaitement répondu à leurs questions et qu’ils sont  satisfaits de cette visite.
                                                                         Armel Tama & Léa Djeunga



LES TECHNICIENS AU PIED DU MUR



Les étudiants de l’Institut Supérieur des Technologies Avancées ont mis les bouchers doubles pendant cette période des Journées Portes ouvertes pour réaliser des œuvres qui reflètent le contenu de leur formation.
A peine franchis le seuil du campus B, l’on observe à première vue des stands entourés par des élèves d’établissements secondaires en visite à l’Iug. Chaque exposant explique le fonctionnement de son exposition. Une œuvre magnifique attire le plus d’attention. Il s’agit d’une voute construite à base de briques et de parpaings. « Le dosage a été fait de façon minutieuse de telle sorte qu’elle peut être détruite plus tard » précise Junior Parfait, étudiant et membre du club génie civil. Pendant sa présentation il explique que l’ouvrage serait l’entrée d’une chefferie. « Elle a été conçue par nous pour mettre en pratique les cours qui ont été dispensés par les professeurs et aussi faire voir nos capacités aux visiteurs. Le matériel nous a été offert par notre professeur » confie-t-il.
A quelques pas de là, une exposition du club génie civil anglophone. « C’est la maquette d’un hôtel. Le bâtiment compte cinq niveaux avec rez-de-chaussée. Il est fait à base de matériaux simples tels que du carton, de la peinture » Présente Stéphane Djeuga, concepteur de l’ouvrage. C’est devant une salle de cours que ce futur architecte nous présente son chef d’œuvre. « Ce travail est le fruit de toute une équipe » reconnait le jeune homme par humilité. Il déplore néanmoins le fait de n’avoir reçu aucune subvention venant de l’administration de l’établissement. Pourtant de telles œuvres sont souvent sélectionnées aux jeux universitaires dans la catégorie getec (Génie et talent de l’étudiant camerounais).
Le phonème d’une eau qui bouillonne attire les visiteurs.  Un fut, des tuyaux, de l’eau et d’autres objets ont servi pour la création de l’ouvrage. « C’est un appareil pour augmenter la pression de l’eau », nous apprend un membre du club froid et climatisation. Selon lui cet appareil a été conçu pour réduire les problèmes de pression d’eau dans nos robinets à la maison. Près de là, son condisciple, nous présente un frigo en forme de glacière et un système d’évaporation qui rejette de l’air conditionné. « Ce projet nous a valu 6 jours pour sa mise sur pieds. Le système d’évaporation fonctionne tel un climatiseur à la seule différence qu’ils ne se ressemblent pas sur la forme » ajoute son camarade.
Le charme de ces réalisations ne laisse aucun visiteur indifférent. Une élève du lycée bilingue du Génie rencontrée sur les lieux avoue être satisfaite de ce qu’elle voit et dit avoir beaucoup appris au cours de sa visite au sein de l’institut. Les journées portes ouvertes vont s’achever ce dimanche 10 février, reste à savoir si les meilleures conceptions seront primées. Vivement la 27 édition 2020!

Patricia Angoneman

Les élèves du secondaire en visite à l'IUG


Ils viennent depuis le 6 février 2019 visiter le village des journées portes ouvertes de l’Iug. Entre joies et insuffisances ils retirent beaucoup de bienfaits de ces visites.

« On vous attend depuis ! » s’exclame un élève du lycée de la citée des palmiers à l’arrivée du bus de l’Iug. Une fois que le chargé de communication de L’Institut se présente, le chef service orientation scolaire du lycée organise les élèves pour leurs acheminements à l’université. Les chants des musiques urbaines et des blagues animent le trajet. Les élèves sont accueillis à leurs arrivées par des guides qui les conduiront dans des salles de cours où ils seront édifiés sur les offres de formation de l’institut. L’itinéraire du jour prévoit la visite de quelques salles et la projection cinématographique des œuvres au programme des classes de terminale à l’amphi 700 du campus B.

Pendant la projection, plusieurs élèves sont couchés. En particulier  ceux du Collège privé Elisabeth Nkwameni, où la majorité dorment, d’autres sortaient pour visiter les stands techniques et mécaniques exposés par les étudiants du campus B, à l’extérieur de la salle de projection et en profitaient pour s’acheter de quoi manger. Ceux de Saint Charles quant à eux faisaient des selfies, écoutaient de la musique car « on s’ennuie !» s’exclame une élève en classe de TD dudit établissement. Par contre  d’autres dont ceux du Collège RETI étaient attentifs et posaient même des questions tout comme le Collège Saint Laurent. Ces derniers  se sentaient a l’aise dans ce qui se passait et avaient l’air de bien assimiler les enseignements.

« J’ai tout aimé surtout le club danse et le club santé qui m’ont conseillé sur la sexualité de la jeune fille et le personnel de ce club m’a aidé à compter mon cycle » dit Yasmine, élève en classe de Tle A4 du Lycée d’Akwa Nord, qui est satisfaite de sa visite à l’Iug, « j’ai pu en tirer profit et ceci me permettra d’éviter les grossesses précoces. » Pareil pour sa camarade Ariane qui dit que « tout a été agréable, en particulier l’accueil et les expositions. » Mais ce n’est pas le cas pour leur copine Tanya, qui est passionnée de l’informatique. « Tout m’a plu dès le départ, comme la danse, le club santé. Mais je n’ai pas aimé voir les machines exposé à l’air libre, je m’attendais à une salle spéciale pour qu’on nous entretienne dans ce domaine qui est ma passion. Un peu comme le club santé».

Michel Loumou & Alice Ngo Ngwe

JPO 2019. Les étudiants de l'IUG appelés au leadership


C'est le mot qui ressort de la conférence organisée à l'amphithéâtre de l'Institut Universitaire du Golfe de Guinée (IUG) ce mercredi 06 Février 2019.
Dans sa prise de parole face aux étudiants de l’Iug, Marlyse Douala Bell Député (Rdpc) explique que le leadership est devenu la principale préoccupation des entreprises en termes de ressources humaines. Parvenir à se maintenir au rang de leader n'est pas chose facile. Pour être un leader il faut savoir développer ses compétences c'est-à-dire apprendre à communiquer, faire preuve d'une certaine productivité. Elle invite ces jeunes à développer leurs capacités, connaissances, sens de responsabilité, confiance en soi et savoir orienter les autres. « On est leader parce qu'on est catalyseur » soutient-elle. L’ex directeur des ressources humaines à L’AES Sonel fait remarquer que les atouts physiques ou la position sociale ne sont pas des caractéristiques du leader. Mais que le résultat et la gestion des hommes sont la clé du leadership
Hervé Emmanuel Nkom pour aller dans le même sens définit le leader par celui qui pose des actes profitables pour le bien être de toute la société. Il établit le lien avec la scène politique actuelle où « certains hommes politiques miroitent des choses pour obtenir le soutien du peuple alors qu’ils ne veulent pas leurs biens ». L’homme politique repasse par la suite sur des propos de Abel Elimby Lobé premier interlocuteur du jour, qui appelait les étudiants à l’honnêteté et au contentement. M. Nlend Ismael, responsable de la bibliothèque est venu par la fin poser une interrogation qui a remis en question les capacités des Leaders camerounais.
Le volet économique de la conférence a été étalé par Marius Baha, directeur du crédit des risques de la Banque des PME. Il a entretenu les étudiants en gestion sur les cas les plus récurrents d’erreurs dans les investissements et la gestion des projets. 
Il les a par la suite exhortés à songer à s’auto-employer, tout en dressant une liste d’opportunités et de programmes mis en place par le gouvernement pour se faire. Après ces différents conseils, les étudiants ont pu par la suite exprimer leurs réserves sur ce qui a été dit. La plupart d’entre eux étaient inquiets sur les conditions politiques du pays et l’impact que cela a sur leurs opportunités de travail.
                                                                         Floriane TCHAWACK & Olivia YONDO

vendredi 4 janvier 2019

DISTRIBUTION DES ORDINATEURS PBHev

DISTRIBUTION DES ORDINATEURS PBHev A L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DU GOLFE DE GUINÉE.




Sous la présence du représentant du ministre de l'enseignement  supérieur en la personne de l'inspecteur Fouda, l'Institut a procédé ce jour à la distribution aux étudiants des ordinateurs présidentiels arrivés récemment à l'IUG. Ces derniers ont attendus patiemment ce grand jour afin d'entrer en possession de leur laptop PBHev. La distribution se poursuit demain samedi et tout au long de la semaine prochaine. Il faut reconnaitre que l'institut universitaire du golfe compte plusieurs milliers d'étudiants. Comme le disait encore un étudiant ce matin, "j'ai eu la chance d'être sélectionné parmi les premiers à recevoir mon ordinateur". Enfin c'est là!